top of page

Notre maison précise encore sa ligne éditoriale et "part en voyage"

Dernière mise à jour : 19 mars

Trois des quatre auteurs-fondateurs de Bougainvilliers éditions (créée début 2023) ont un attachement particulier à l'ailleurs et au voyage, entre autres vers le sud et l'orient. Ils n'ont pas choisi le nom de "leur maison" par hasard...





En un peu plus d'un an, chacun de ces auteurs a fait paraître un livre "chez lui", et chaque fois, un certain rapport à l'ailleurs et à l'autre — autres pays, autres cultures, autres vies... — a surgi. Stéphane Aucante est retourné une quatrième fois par les mots vers cette Cisjordanie où il a vécu trois ans, avec "Sans voile - Féminité(s) en Palestine". Didier Destremau, qui a été diplomate dans la région, a imaginé un récit de vie sur trente ans, entre Malte, la Tunisie et la France, avec "Vers l'autre rive ! Aller simple pour Tunis". Et enfin, Jacques Grange, se sachant condamné par la maladie, a ouvert son coeur et ses rêves d'après, nous a dit aussi sa joie d'avoir vécu tant d'émotions et de sentiments intérieurs — c'est là un autre voyage, celui au-dedans de soi — dans son recueil de poèmes posthume "Kaléidoscope".





De plus, sur huit livres édités en un an : deux ont embarqué les lecteurs vers les Balkans, et plus précisément en Serbie avec "Le Moineau Rouge" de Nada Varnicic-Donjon, et en Roumanie avec "Fleur, une histoire roumaine" de Mioara Tudose; et aussi, notre prochain livre à paraître (le 15 mai 2024) s'intitule "Partir"...


Tous ces livres — y compris "Partir" dans quelques jours — sont bien sûr disponibles à l'achat (au format papier comme numérique) sur notre site.





Et donc, à l'occasion de notre comité de lecture d'hier, une décision importante a été prise : nous allons préciser notre ligne éditoriale autour de la littérature de voyage et de l'ailleurs, en conservant un élément fondamental : notre volonté d'éditer des livres à hauteur d'homme et de femme, attentifs à l'humain; des livres proche de leurs personnages comme des lecteurs. Au passage, il n'est pas impossible que notre collection "en bouquets", ouverte à l'origine à la poésie et au théâtre, se transforme et se tourne vers les beaux livres...


Une aventure à suivre donc...

90 vues0 commentaire

Comments


bottom of page