top of page

Notre prochain livre se prépare !

Dernière mise à jour : 11 janv.

Il s'agira de Kaléidoscope de Jacques Grange ; il inaugurera la collection « en bouquets ». On pourrait dire là « à tout seigneur, tout honneur », puisque Jacques Grange est l'un des fondateurs de Bougainvillier éditions. Malheureusement, il vient de nous quitter, alors qu'il mettait les dernières virgules et autres points de suspension à son ouvrage. Mais donc, le temps, le grand faucheur, n'a pas assez suspendu son vol, ô rage, ô désespoir.


Et ainsi, la vie continue... La maquette de Kaléidoscope est quasi prête — juste le temps de retrouver où mettre les fameuses virgules — et dès la semaine qui vient, en ce début avril, elle devrait partir chez l'imprimeur. Livre-épreuve attendu aux alentours du 20 avril, et sortie officielle du livre, tout début mai, peut-être même le 1er... Ça lui aurait plu, ça, à Jacques, de voir son livre paraître le jour de la fête du Travail. Lui, le militant qui a souvent manifesté poing levé.


Autre manière d'être solidaire : participer à la campagne de mécénat participatif encore en cours (jusqu'au 20 avril) sur Hello Asso.


Et pour en savoir un peu plus sur Kaléidoscope, chaleureux bouquet de poèmes d'une intense humanité, voici ce qu'en dit la quatrième de couverture — qui s'ouvre justement sur un poème :


Voûte céleste

Où la main d'humain

A semé

Étoiles claires, couchées

Sur l'arbre défunt,

Donne souffle

À couleurs et poésie.



D’abord comédien et metteur en scène, Jacques Grange a traversé la fin d’un siècle et le début d’un autre en préférant la craie de la marelle et le stylo de l’écolier aux écrans et aux claviers : c’était un homme simple, vrai et franc. Pour construire les personnages qu’il a interprétés à l’écran ou sur les planches, il a toujours pris le temps de regarder les gens ; ce qu’ils regardaient d’eux, en eux ; ce qui les troublait, émouvait, chamboulait, déchirait, sidérait, mais continuait à les faire avancer, malgré eux, malgré tout. De tant de coups d’œil amusés, attendris, ahuris, il a rapporté de courts poèmes « kaléidoscopiques » empreints d’humanité, et d’une attention quasi philosophique, rousseauiste, à la nature et à ses détails. Ceux qui font que la vie est vie. Notre vie. Du début à la fin. Retenant le sens figuré du mot « kaléidoscope », il enchaîne en prestidigitateur-funambule des successions rapides — et d’une justesse frappante — d'impressions et de sensations qui ont pour point commun, pour horizon, d’être humaines. Ainsi Jacques nous fait-il traverser à sa suite, sous ses charmes, maints chapitres et étapes de vie. La sienne. La nôtre.



Première de couverture du recueil de poèmes Kaléidoscope de Jacques Grange.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page